L'Effraie et autres victimes de la route

SVP : LEVEZ LE PIED

   
Les routes sont meurtrières pour la faune sauvage, de jour comme de nuit.

Les voies de circulation routières et ferrées constituent souvent des "ruptures dans les continuités écologiques".
C'est tout spécialement le cas pour les batraciens, lorsqu'ils se déplacent de leur milieu d'hivernage (forestier) vers leur milieu de reproduction (la mare, l'étang), lors de leur migration prénuptiale en février-mars. Ils peuvent alors se faire écraser par centaines, par milliers.
Pour les grands animaux à déplacement pédestre (mammifères), les voies routières constituent souvent des barrières au milieu de leur territoire, dont le franchissement régulier signifie à chaque fois la mise en danger mortel. C'est le cas pour les cervidés, les sangliers, renards, blaireaux, fouines... et aussi bien sûr pour les hérissons, et même les écureuils...
Ceux qui volent ne sont pas épargnés, de jour comme de nuit, et se font happés à hauteur de pare-brise...
Beaucoup de raisons pour LEVER le PIED !
La faune sauvage a besoin de votre attention au volant.

         
Victime de la route, mammifères
Victime de la route,oiseaux


Dernière mise à jour : lundi 21 mai 2018
Copyright ((c)) 2010. Tous droits réservés.
Association Terroir et Nature en Yvelines
Mairie de Houdan - 78550 HOUDAN

Nous contacter:
atena.yvelines@orange.fr