Actualité 2012 : nouvelle expansion de la colonie

par Alexandre MARI, Atena 78

               

Constituée de seulement 20 à 25 femelles et leurs jeunes en automne 2009, la colonie s'est développée après les aménagements réalisés au cours de l'hiver 2010-2011.
Notre surprise fut très grande de découvrir un essaim rassemblant plus de 100 individus au cours de l'été 2011.
Rendez-vous était pris au début de l'été 2012 pour suivre l'évolution de la désormais " plus importante colonie francilienne " de l'espèce !
Grâce au talent photographique de Jean-Pierre (heureux propriétaire des lieux et co-locataire des murins !), un premier comptage de la colonie a pu être réalisé le  1er juillet. Pas moins de 77 femelles sont comptabilisées sur le cliché (Fig. 1) mais les naissances n'ont pas encore débuté. Les conditions pluvieuses d'un printemps maussade ont vraisemblablement retardé la mise-bas, qui se déroule habituellement au cours de la dernière semaine de juin.
Cliquez pour agrandir l'image
Fig. 1 - Formation en " grappe " des femelles suspendues au faîtage.
(J-P Hameline,  1er juillet 2012)

  Un mois plus tard, le comptage est confirmé (Fig. 2) avec un nouvel essaim record de 148 individus ! 
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
  Fig. 2 - Début août, l'essaim est désormais constitué des femelles et de leurs jeunes. La colonie s'est regroupée sous les ardoises de la toiture pour profiter pleinement de la chaleur emmagasinée (J-P Hameline, 2012).
A droite : illustration de la technique de comptage à partir d'un écran d'ordinateur : pas moins de 148 individus sur moins de 0,5m2 ! 

Les jeunes ont tous atteint leur taille adulte et il devient difficile de les distinguer au milieu des femelles. Seul leur pelage présentant une teinte rousse moins soutenue (tirant parfois encore légèrement sur le gris) permet d'en repérer quelques-uns sur le cliché.
Pour la deuxième année consécutive, la colonie de Lommoye (78270) montre une forte vitalité démographique.
Si les conditions environnementales restent favorables autour de Lommoye, l'accroissement de la colonie devrait se poursuivre encore dans les années à venir. L'espèce n'est toutefois pas réputée pour constituer des colonies populeuses (elles dépassent rarement un effectif de 300 femelles dans les secteurs les plus favorables à l'espèce) et préfère se scinder en plusieurs colonies. Les capacités d'accueil des terrains de chasse autour du petit village de Lommoye vont de toute évidence constituer à moyen terme un paramètre limitant, quant à l'accroissement possible de cette colonie. Une prospection des villages environnants sera alors nécessaire pour essayer de localiser les nouvelles colonies en formation. 


Dernière mise à jour : jeudi 24 janvier 2019
Copyright ((c)) 2010. Tous droits réservés.
Association Terroir et Nature en Yvelines
Mairie de Houdan - 78550 HOUDAN

Nous contacter:
atena.yvelines@orange.fr