Rosay , juin 2010 , contrôle d'un nichoir à Effraie

A Rosay (78790), à l'invitation de la classe de CM2
les Chouettes Effraies ont répondu " présent " !
Quatre petites communes (Boinvilliers, Flacourt, Rosay et Villette), situées en milieu rural Yvelinois (vallée de la Vaucouleurs), fonctionnement en regroupement scolaire.

* Déjà en 2008, c'est la classe de CP située à Villette, qui a fabriqué en classe un nichoir pour l'Effraie, puis a participé à son installation dans le clocher du village. Aux dernières nouvelles, la Dame blanche n'a pas encore profité des appartements mis à sa disposition… mais l'affaire est suivie sur place par un Maire-adjoint ornithologue.

* En 2009, c'est la classe de CM2 cette fois, située à Rosay, qui prend le relais. Le nichoir est soigneusement décoré en classe et installé dans le hangar agricole d'un parent d'élèves.

1er épisode : juin 2009

Toute la classe de CM2 est venue à pied depuis l'école (accompagnée par la classe de CE2/CM1) et les élèves participent directement à l'installation en tirant sur la corde et en hissant le nichoir grâce à une poulie, jusqu'à son emplacement définitif. 
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Le nichoir est ensuite solidement arrimé dans la charpente avec des fils de fer.

Cliquez pour agrandir l'image
Fin du premier acte.

Les jeunes protecteurs ont fait leur boulot, maintenant c'est au tour des chouettes de découvrir, puis adopter ce " loft " mis à leur disposition.
Et ça, cela peut prendre des années et des années !


2ème épisode : juin 2010

Plusieurs indices annonçaient un " heureux événement " : des pelotes de réjection étaient ramassées dans le hangar agricole, là où il n'y avait rien l'année passée… et puis, à la nuit tombée le 15 juin, des chuintements caractéristiques se faisaient entendre… Bingo !
Nichoir occupé, et dès la première année !!
Toute l'école est à nouveau invitée à venir participer à un goûter champêtre et naturaliste, et à faire le constat de ce très beau succès : un " retour sur investissement " (désintéressé !) bien mérité en quelque sorte.


Cliquez pour agrandir l'image

Une charrette à foin faisant office de grande table attendait les deux classes et les élèves ont refait connaissance avec les 4 espèces de Chouettes et Hibou nicheurs en Ile-de-France. Nos silhouettes grandeur-nature sont toujours très pratiques pour cette présentation.
Cliquez pour agrandir l'image


Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Les adhérents d'Atena 78 avaient également préparé un atelier d'analyse des " pelotes de réjection " ramassées sur place. Les élèves ont découvert les os et crânes de Campagnols en particulier et vérifié le rôle d'auxiliaires pour l'agriculture, joué par les rapaces.
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image


<-  Pierre imitant le vol stationnaire du Faucon
      crécerelle (vol en Saint-Esprit)


                                            Pierre imitant le rejet d'une pelote
                                            de réjection par une Effraie            ->                                              
Cliquez pour agrandir l'image





Le clou évidemment très attendu de l'après-midi était de voir de " vrais-bébés-chouettes", en chair et en os.
Après avoir recommandé le calme aux enfants et fait asseoir les deux classes, 3 jeunes Effraies étaient prélevées dans le nichoir et descendues dans un carton, après avoir expliqué que nous connaissions l'âge déjà avancé de la nichée (de 40 à 50 jours).
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image


Emerveillement, beaucoup d'attention et de respect.
Les adorables " peluches ", en train de prendre leur plumage doré définitif, ont beaucoup impressionné l'assistance, petits et grands (parents) confondus.
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'imageLes serres en particulier et le bec ont évidemment fait forte impression ; mais il nous a été également permis de rappeler que la chasse la nuit est fructueuse, grâce à une ouïe et une vue exceptionnelles et grâce également au vol silencieux, du fait d'une qualité particulière du plumage des rapaces nocturnes.
Cette leçon de chose s'est accompagnée du commentaire comme quoi, à cet âge avancé des poussins, les adultes ne fréquentent plus le nichoir dans la journée, ils ont des gîtes diurnes ailleurs et n'ont pas été dérangés par notre visite. La nuit venue, ils reviendront nourrir leurs jeunes comme d'habitude.
Des jeunes qui voleront dans 8 à 20 jours selon leur maturité, qui devront apprendre à chasser, puis quitteront leurs parent et devront à leur tour se chercher d'autres abris, peut-être d'autres nichoirs…

Après avoir remercié les élèves et l'enseignante pour leur action, les parents pour leur attention et l'agriculteur pour sa collaboration…
Les poussins ont été réintroduits dans leur gîte à 8m du sol et l'échelle retirée, pour laisser la vie sauvage reprendre ses droits.


Photos : Raoul Robert, Alain Cappelle, Stéphanie Rabeau


Dernière mise à jour : lundi 1 juillet 2019
Copyright ((c)) 2010. Tous droits réservés.
Association Terroir et Nature en Yvelines
Mairie de Houdan - 78550 HOUDAN

Nous contacter:
atena.yvelines@orange.fr